Légumineuses

Apprivoiser les légumineuses

Les légumineuses renvoient souvent au cassoulet, au petit salé aux lentilles ou aux « fayots » des cantines. Et on les assimile à des aliments lourds et indigestes responsables de flatulences.  Bref, pas très sexy tout ça. Ainsi, les Français en mangent dix fois moins qu’il y a cent ans… Dommage, car sont elles sont plein de super pouvoirs nutritionnels et environnementaux ! Nous allons donc vous donner quelques astuces pour bien les apprivoiser et les adopter au quotidien.

 Comment les rendre plus digestes ?

– Au début, intégrez les légumineuses progressivement à votre alimentation

– Mangez-en régulièrement pour permettre au système digestif de s’habituer à leur teneur en fibres.

– Limitez les autres aliments gazogènes (ex. : brocoli, chou-fleur, oignon, etc.) dans le même repas

Rinçage obligatoire (que vous utilisiez des légumineuses sèches ou en conserve)

– Puis trempage des légumineuses sèches dans de l’eau froide

Comptez 12h dans la majorité des cas (voir tableau ci-dessous). Seules les lentilles corail n’ont pas besoin d’être trempées. A faire dans une eau purifiée et légèrement citronnée. Étape très importante, car non seulement cela les rend plus digestes en rejetant dans l’eau de trempage des sucs fermentescibles responsables des ballonnements. Mais cela rend aussi les nutriments plus absorbables en commençant un processus de germination.  Changez l’eau une à deux fois durant le trempage et jetez l’eau (dans vos pots de fleurs !) et rincez avant cuisson.

 – Cuisson
Démarrer la cuisson à l’eau froide.  Vous pouvez garder l’eau de cuisson comme fond de soupe ou autre plat en sauce.
Elles sont cuites quand elles s’écrasent facilement à la fourchette
Ne saler qu’en fin de cuisson, pour éviter de durcir leur enveloppe.
Ajoutez un morceau d’algue kombu dans l’eau de cuisson et /ou du thym, de l’origan ou de la sarriette, des herbes qui facilitent la digestion des légumes secs (et donnent bon goût) !
Il est pratique d’en préparer d’un coup une certaine quantité qu’on conservera plusieurs jours au frigo et qu’on accommodera au fil des jours.
Les légumineuses cuites supportent également très bien la congélation. On les décongèle à l’air libre, au bain-marie ou au four.

 Les Super Pouvoirs des Légumineuses

1. Aide à la perte de poids

Grâce à leur indice glycémique bas et leur richesse en glucides complexes et en fibres qui apportent un réel effet de satiété

2. Naturellement riches en nutriments

Pauvres en lipides mais véritable trésor de vitamines, de protéines,  de minéraux et de fibres.. Elles ont l’avantage de ne pas contenir de gluten contrairement à d’autres aliments riches en protéines.

3. Efficaces dans la prévention de maladies

Des études ont prouvé que les légumineuses jouaient un rôle important dans le contrôle de la glycémie. Elles aident aussi à la réduction du taux de cholestérol. Parallèlement, elles contribuent à diminuer la tension artérielle et sont préconisées contre les cancers comme le cancer du sein.

4. Accessibles et peu coûteuses

En conserve (on recommande moins), en bocal, en sachets, parfois surgelées,  ou encore mieux en vrac, les légumineuses sont accessibles dans tous les points de ventes (grandes surfaces, magasins bio, épiceries de cuisine du monde, marchés) et leur stockage est facile.

5. Un engrais naturel et une production écolo

Les légumineuses sont des engrais écolo car elles captent l’azote dans l’air et fertilisent donc le sol de manière naturelle. Elles permettent donc de diminuer l’utilisation d’engrais azotés, fortement émetteurs de gaz à effet de serre. De plus, ce sont des plantes très attractives pour les abeilles, les bourdons et les papillons. Enfin, parmi toutes les sources de protéines, ce sont celles qui ont le moins d’impact (moins de terres cultivées, d’eau et d’énergie nécessaires)

Temps de Trempage et de Cuisson des Légumineuses

légumineuses

 

Nos astuces pour intégrer les légumineuses au quotidien :

– En salade : combiner des légumineuses au choix, des légumes cuits et crus,  une portion de céréale, une poignée de graines, arroser le tout avec votre vinaigrette préférée et vous avez un Buddha Bowl express, gourmand et vitaminé !

– Plusieurs légumineuses (azukis, pois cassés, pois chiche, soja…) existent sous forme de flocons prêts à être incorporés dans certaines préparations : soupes, préparations de galettes végétales, gratins… 10 minutes de cuisson suffisent. De plus, les flocons sont très digestes.

– Mixer un bocal de pois chiches avec un peu de tahini (purée de sésame), d’ail, de jus de citron et de cumin pour un délicieux houmous maison

– En purée : les lentilles corail ou les pois cassés s’y prêtent particulièrement bien !

Recettes express & délicieuses de Purée

Pour 4 personnes : 500 g de lentilles corail cuites à mixer avec 70 g de concentré de tomates, 4 cs d’huile d’olive, sel, poivre, et un peu d’eau selon la consistance.

Pour une purée de pois cassés hyper rapide, préparez 1 volume de flocons pour 2,5 volumes d’eau salée. Portez l’eau à ébullition, ajouter les flocons, une branche de thym ou de sarriette. Couvrez et cuisez 10 mn à feu doux. Mixez et détendre la purée avec du lait végétal.

– Ajouter des petits pois à vos plats de pâtes, de riz ou d’autres céréales pour les enrichir facilement et sans lourdeur et les pimper de green !  Pour les plus pressés d’entre vous, utiliser la version surgelée. Vous pouvez aussi faire un coulis tout doux / tout green pour vos spaghettis : mixer les avec un yaourt soja, des échalotes revenues à la poêle, un peu d’huile d’olive , poivrer, saler, kiffer !

– Pour l’apéro ou le goûter : voir notre article avec 4 idées recettes de snack healthy et rapides autour du pois chiche. http://veggiepowerbox.fr/snack-healthy-pois-chiches/

– Dans vos plats préférés : remplacer la viande hachée par les légumineuses dans votre recette de chili, de sauce bolognaise ou de fajita favorite

– La farine de pois chiche est traditionnellement utilisée pour la fabrication de succulentes socca ou panisses.

– Des “pâtes” fabriquées à partir de 100 % de légumineuses existent aussi. ! Elles sont prêtent en 3 mn et s’accommodent comme les pâtes de blé. On les trouve en magasin bio.

Bon, bah maintenant avec tout çà, à vous de jouer ! Ou si vous êtes en mode lazy, vous pouvez toujours commander une box repas 😉

 

herbes et épices pour la detox du printemps

Nettoyage de Printemps, Go !

Hmmm…ça sent bon le printemps , c’est le moment de chouchouter son corps avec une cure detox ! Elle va vous aider à vous débarrasser des toxines accumulées pendant l’hiver notamment à cause d’une alimentation trop riche et peu d’activité physique. Voici nos conseils :

Le plus efficace ?  Faire une cure detox de jus. C’est la voie royale. Nos jus sont à majorité de légumes pour éviter le trop plein de sucres, et pressés à froid l’extracteur pour préserver toutes les vitamines. Ah, et ils sont aussi crus, vegan , sans additifs, non pasteurisés et non HPP, bref du 100% naturel !

Et pour ceux et celles qui ne se lancent pas dans une cure liquide detox, voici les Big 5 d’une detox toute en douceur :

# 1.On aime le CRU

Foncez sur les fruits et légumes crus, sources de vitamines et nutriments.

2 de nos « Hipster Veggies » : le citron qui aide à éliminer les toxines plus rapidement. Il possède également des vertus diurétiques qui stimulent l’activité rénale.

Miam aussi le radis noir : en fines rondelles arrosées d’huile d’olive et légèrement salées. Ça fait une super entrée qui a du piquant et qui va aider à désengorger votre foie.

# 2.On move son Body

On enfile ses baskets, son pantalon de yoga, ou son maillot de bain, on attrape sa corde à sauter. Bref, bougez et transpirez ! Cela boostera la detox et l’élimination des toxines.

#3. On inspire…on expire

Les poumons sont aussi un organe éliminatoire et la detox est le moment de prendre le temps de bien respirer profondément et d’expirer à fond pour libérer les toxines. Prenez quelques minutes dans la journée pour vous concentrer sur votre respiration. Le must ? L’exercice de la cohérence cardiaque

#4. On mastique

Qaund vous mangez, vous vous concentrez sur ce qu’il y a dans votre assiette ! Donc on se déconnecte de l’ordi, du portable, des ragots de la collègue, et on ne fait rien d’autre à table si ce n’est de bien mâcher 5 fois chaque bouchée et d’être attentif à ses sensations. E-cou-tez vous !

#5.On oublie café et tabac

Non seulement le café excite le système nerveux, mais il stoppe aussi la digestion et est acidifiant, donc mauvais pour l’estomac et le foie. Pas top quand on cherche à mettre son appareil digestif au repos et à purifier son corps ! Bon, on ne vous fait pas de topo sur le tabac…

Maintenant, on ne va pas y aller par quatre bourgeons, c’est à vous de jouer 🙂 !

 

healthy snack

Recettes autour du Pois chiche, pour un snack healthy

Chaud devant, voici 4 recettes de snack healthy autour du pois chiche complètement addictives ! Et en plus, c’est facile, vegan et sans gluten !! A dévorer à l’apéro ou au goûter.

Pois chiches Sucrés
200 g de pois chiches
1 cc de cannelle
1 CS d’huile de coco
½ cc de sel de mer
2 CS de sirop d’agave

 

Pois chiches Epicés
200 g de pois chiches
½ cc de piment de cayenne
½ cc de poudre de chili
1 cc de cumin moulu
½ cc de graines de cumin
½ cc de sel de mer
2 CS d’huile d’Olive

 

Pois chiches aux Herbes
200 g de pois chiches
1 cs de thym séché
quelques brins de romarin
2 cs d’huile d’olive
½  cc de sel de mer
Saupoudrer de levure de bière une fois cuits

 

Pois chiches à l’Indienne
200 g de pois chiches
2 cs d’huile d’olive
½ cc de curry
1 cc de cumin
1 cc de garam masala
1 cc de piment de cayenne
½ cc de curcuma
½ cc de sel de mer
A servir une fois cuits avec un oignon rouge émincé, du jus de citron vert et de la coriandre

Recette trop facile :

  1. Mettre les pois chiches à tremper avec 1 cs de bicarbonate de soude pendant la nuit.
  2. Le lendemain, rincer les pois chiches et les cuire dans l’eau bouillante pendant 50 mn.
  3. On égoutte et on les sèche dans un torchon ou entre 2 feuilles de sopalin
  4. Mettre les ingrédients de chaque parfum (sucré, épicé, etc…) dans un zip-lock
  5. Ajouter les pois chiches, bien secouer et laisser mariner 2 h
  6. Etaler les pois chiches sur une plaque couverte de papier sulfurisé et cuire à 400°C pendant 25-35 min en les retournant à mi-cuisson

 

 

fruits et légumes d'automne pour une bonne detox

Nos conseils pour une Detox d’Automne qui déchire…

Boostez votre système immunitaire en vous faisant plaisir !

Pas de doute, l’automne est là…les températures se refroidissent, les plaids nous font de l’œil et on a envie de se cocooner.  Hop, hop, hop, ne laissez pas s’affaiblir votre organisme ! C’est la période idéale pour boostez votre système immunitaire et éliminer les toxines accumulées. Les plus motivés opteront pour une cure detox liquide comme nos Box dopées en vitamines et super aliments.  Mais une detox plus soft peut aussi vous faire du bien !

Voici ses 10 commandements :

#1 : on réduit les protéines animales acidifiantes : viandes, produits laitiers. On se rue sur les légumes verts riches en chlorophylle et en acide folique, reconnu pour aider l’organisme à renforcer ses défenses. Au menu également oléagineux et les huiles végétales extra-vierges ou vierges de 1ère pression à froid et biologiques, qui sont basifiants.

#2 : on tourne le dos aux excitants (café, thé, soda), tabac, alcool,  qui fatiguent inutilement l’organisme

#3 : on s’hydrate beaucoup, au moins 2L d’eau par jour en dehors de repas. Un demi-citron dans de l’eau chaude à jeûne est un rituel detox facile à suivre au quotidien. Puis on prend le réflexe de boire 2 grands verre d’eau 30 min avant chaque repas, et on abuse des infusions, rooibos, tisanes…

#4 : on fonce sur les fruits (avant ou entre les repas)  et les légumes crus (+ saison + bio) qui apportent des antioxydants précieux détruits à la cuisson comme la vitamine C. La fatigue ne passera pas par vous !!

#5 : on diminue le  sucre raffiné (à remplacer par du sirop d’agave, des fruits secs comme les figues, les abricots…). L’organisme a besoin de sucre car c’est son principal carburant, mais il est préférable de lui apporter des sucres qui se digèrent lentement et libèrent progressivement l’énergie.  Ces sucres sont de préférence ceux à IG bas. Ca tombe bien, ce sont les principes nutritionnels que nous suivons pour concevoir nos box repas.

#6 : on relève ses salades avec du citron ou du vinaigre de cidre, particulièrement detox

#7 : on assaisonne ses plats avec des herbes et des épices au fort pouvoir antioxydant : persil, ciboulette, romarin, cannelle, gingembre, curcuma. N’oubliez pas de les déguster avec des aliments détox d’automne : les poireaux (qui nettoient les intestins), le raisin (grand draineur des reins), les asperges (draineurs des reins et du foie), le céleri (draineur des reins) et aussi les artichauts, les choux de Bruxelles, l’orange, la figue, la grenade…

#8:  Respiration profonde : les poumons sont aussi un organe éliminatoire. Prenez quelques minutes dans la journée pour vous concentrer sur votre respiration et expirez à fond pour libérer les toxines.  .

#9  : le sport stimule le système lymphatique, qui est responsable du drainage, du transport des graisses et de la protection de l’organisme. Et le sport n’accentue pas la fatigue, au contraire ! C’est un excellent régulateur du sommeil, du moral et de l’appétit. En un mot, trans-pi-rez !

#10 : Sauna ou hammam : si vous avez accès à un des 2, c’est un super moyen d’ouvrir les pores et d’accélérer la sortie des toxines. Un bain chaud peut aussi faire l’affaire.

Dernier conseil pour la route : veiller à dormir suffisamment. C’est nécessaire pour la detox du cerveau et cela impacte directement le corps et l’esprit, le sommeil, c’est sacré, si si !

 

 

Un couple musclé du body et des neurones

Témoignage de Louisa et Vedran, adeptes de sport …mais pas que

Rencontre avec Louisa et Vedran, un couple international vivant en France depuis 10 ans et musclé du body et des neurones 😉 !

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Moi, c’est Louisa, 28 ans, franco-allemande d’origine, je suis consultante en affaires publiques et lobbying. J’ai voulu combiner mon changement de carrière en 2016 avec un mode de vie plus « healthy». J’aime le sport (natation, cardio, pilates, yoga, musculation), je pratique quotidiennement la méditation et j’apprécie tout ce qui apporte du zen dans la vie. Sinon, quand je peux, j’adore voyager et découvrir le monde.

Moi, je m’appelle Vedran et suis né en Croatie. Je suis consultant en « change management » et systèmes de gouvernance ; je travaille actuellement pour le Groupe de la Banque Mondiale. Comme Louisa, je suis à fond dans le sport (ndlr : Louisa et Vedran vont 6 jours sur 7 à l’Usine Beaubourg, un club de sport de leur quartier, donc, oui, peut dire qu’ils sont sportifs !!). Je pratique beaucoup la musculation depuis 1,5 ans. J’ai aussi une fibre artistique et créative que j’essaie d’exprimer quand je peux avec la mise en scène d’une pièce de théâtre en 2009 ou bien un projet de livre intitulé « Amour Constitutionnel », par exemple.

Pourquoi avez-vous suivi une cure de repas Veggie Power Box ?

Nous voulions manger plus sain et avoir un cadre, un plan bien établi pour nos journées. En effet, comme nous sommes des consultants indépendants, notre emploi du temps varie tout le temps et notre alimentation en pâtit : un jour, nous sautons un repas, un autre nous faisons 2 déjeuners dans la même journée. Et quand nous nous retrouvons à la maison, nous grignotions tout le temps ou craquions sur quelque chose de facile à manger et de pas très « healthy », bref…

Louisa : Je suis végétarienne. La cure était pour moi l’occasion de m’inspirer et découvrir plein de nouvelles recettes délicieuses, afin de végétaliser mon alimentation un maximum tout en mangeant sain. De plus, j’aime le fait que cela soit réalisé par une petite structure car j’aime soutenir les initiatives locales.

Vedran : je fais beaucoup de sport tous les jours, et à côté, je ne mange pas toujours très sain. Donc je voulais un accompagnement équilibré quotidien, quitte à faire des écarts et à craquer de temps en temps.

Comment avez-connu Veggie Power Box ?

Vedran : j’ai connu Veggie Power Box par un ami qui m’en a parlé lors d’une dégustation dans un centre de sport. Puis j’ai fait des recherches sur Internet. Moi-même, je m’étais dit qu’un jour, j’aurais aimé lancer un business de livraison de plats «  healthy » ! (rires) Veggie Power Box est vraiment un concept innovateur !

Louisa : Vedran m’a parlé de Veggie Power Box. J’ai trouvé l’idée intéressante, mais je voulais voir si ça fonctionnait pour moi et si valait le budget, donc j’ai attendu que Vedran fasse le cobaye :-). Quand j’ai vu (et goûté) ce que cela donnait, l’exécution m’a beaucoup plu et j’ai commandé !

A l’issue de ces quelques semaines, comment vous sentez-vous ?

Nous nous sentons super bien, nous avons adoré l’expérience, déjà parce que cela était très bon ! Mais aussi parce que c’est très confortable de ne pas avoir à penser à ce que l’on doit manger, à cuisiner un dîner, etc… Ça soulage de savoir qu’on reçoit un programme déjà pensé et préparé pour soi.

Le dimanche, c’était notre « cheat day », et là, on se faisait vraiment très plaisir. Et c’était rassurant de se dire que dès Lundi, on reprenait une bonne routine.

Un autre point positif de la cure est que cela amène à changer certaines de ses habitudes alimentaires. On analyse davantage la « sensation de faim » et on a moins tendance à craquer par habitude ou par frustration ou contrariété, ou pour se récompenser systématiquement.

Le petit plus que vous avez apprécié à Veggie Power Box ?

C’était très pratique, on pouvait se faire livrer à l’Usine (notre centre de sport) le matin quand on y était. De plus, ils ont su s’adapter à nos préférences alimentaires (allergies, etc.) Enfin, le contact avec l’équipe est attentionné, on sent que les choses sont faites avec cœur.

Pour terminer, avez-vous des petites astuces ou conseils pour rester en forme ou perdre du poids durablement ?

Louisa : Manger sain et faire du sport sont les clés du succès pour rester en forme de manière durable. Mais comment manger sain, quand on a peu de temps, souvent dans les transports avec souvent plusieurs responsabilités à gérer à la fois ? Vouloir manger sain signifie opérer un changement dans le rapport qu’on a avec la nourriture. En effet, pendant longtemps, je ne mangeais pas très bien : des salades composées (froides !) en mode « multitasking » devant l’ordi, et pendant les pics de stress, des snacks sucrés, et encore, et encore ! Le pire, c’est que je ne me rendais même pas compte de tout ça ! La Veggie Power Box est donc top pour moi. De plus, je vous dévoile mon secret : c’est la méditation ! Elle m’a aidée à mieux me connaître, à changer mon rapport avec la nourriture et à me débarrasser des « quelques petits kilos en trop » pour revenir à mon poids naturel ! En effet, le « mindfulness » est capital pour apprendre à écouter son corps, à ne pas se laisser envahir par le stress, à apprécier ce que l’on mange et à bien digérer par exemple. Cela a carrément fait un déclic en moi ! L’acte de manger et l’équilibre émotionnel sont intrinsèquement liés, ainsi que l’amour propre et un style de vie sain ! Afin de réussir le changement vers une alimentation équilibrée et saine, et le poids idéal, prenez donc soin de vous : être bien avec soi permet d’être bien avec les autres !

Vedran : Dans mon travail, je suis face à des gouvernements, grandes banques internationales et organismes multilatéraux tous les jours. La pression monte parfois ! Quand j’ai commencé le sport en 2015, j’ai cherché un nouvel équilibre pour faire face à des multiples défis professionnels. Le sport, la méditation et une alimentation saine et équilibrée sont le « package » d’excellence, permettant de prendre du recul et d’accroître la créativité et l’énergie dans le long-terme. Je prends soin de moi et cela se traduit directement dans mon travail et a un impact positif pour mon entourage !

comment optimiser l'absorption du fer végétal

Fer Végétal et Astuces

Comment optimiser l’absorption du fer végétal ?

« Quoi, Veggie Power Box veut me faire manger moins de boudin ? Et mon fer, je le trouve où ?! » Certes, le sang de porc et les abats ont des teneurs en fer très élevées. Mais si la carence en fer est une des plus répandues dans le monde, elle n’est pas statistiquement plus élevée chez les végétariens que chez les omnivores1. Et pourquoi çà ? Car on trouve aussi du fer dans les végétaux : c’est le fer végétal ou non héminique.

S’il est moins bien absorbé que le fer héménique (d’origine animale), on aide à l’activation de cette absorption grâce à plusieurs moyens :

-Vitamine C
En associant au sein d’un même repas une source de fer (légumes secs, fruits oléagineux, fruits séchés, pain complet) et une source de vitamine C : jus d’orange, de citron, de pamplemousse, papaye, acérola, goyave, mangue, cassis, fraise, poivron, tomate, crucifères (chou, brocoli, chou fleur, choux de bruxelles, chou-rave)…, l’assimilation du fer est  augmentée  de 2 à 6 fois2. Et oui, mangez varié est bon pour la santé, on vous dit !

-Trempage et germination
Le trempage ou la germination des céréales, noix, graines oléagineuses et légumineuses participent à augmenter la biodisponibilité du fer .

-Éviter le thé ou le café pendant les repas
Les tanins du thé et du café peuvent interférer avec l’assimilation du fer et sont donc à boire au moins une heure avant ou après les repas.

 -La fermentation
Elle augmente fortement la biodisponibilité du fer, comme la lacto-fermentation (pensez choucroute!) ou les produits fermentés à base de soja comme le tempeh ou miso.

-La cuisson de certains légumes
A noter que les épinards, mais aussi le kale, la blette, le chou vert, et les navets sont plus riches en fer cuits que crus.

-Cuisson des légumineuses al dente
Et en plus, cette cuisson empêche l’IG de monter, c’est tout bénéf .

-Consommer la peau des pommes de terre bio et sucrer gâteaux et yaourts avec de la mélasse (jus non raffiné de la canne à sucre) au lieu du sucre
Mais attention, ces aliments ont des IG très élevés, donc nous préférons les éviter chez Veggie Power Box dans le souci de maintenir sa ligne.

Astuce gourmande

Envie de sucre (et de fer en même temps) ? Craquez pour du chocolat noir : plus le cacao est important, plus le fer sera présent, et ça tombe bien, l’IG sera bas ! Donc on privilégie le chocolat noir à 70% minimum qui contient quand même 5 fois plus de fer que du rosbeef,  voui voui ! A déguster avec des oranges ou des fraises, deux fruits particulièrement riches en vitamine C et particulièrement succulents avec le chocolat, humm…

 

-Manger du sésame
Saupoudrer (sur des salades ou du pain) des graines de sésame très riches en fer (100 g de sésame contiennent 14 mg de fer). Ou déguster aussi des tartines ou des plats avec du tahin (purée de sésame). De plus, le sésame est aussi particulièrement recommandé pour le bon fonctionnement du cœur grâce à sa vitamine E.

-Prendre du pain au levain naturel

-Attention à l’excès de calcium pendant les repas

C’est typique des repas français moyens riches en produits laitiers

-Saupoudrer les salades de 2 cuillères à café de levure ou de germe de blé

-Ajoutez des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots rouges ou blancs) dans vos soupes aux légumes

-Privilégiez les céréales de type muesli (sans sucre ajouté)
Car elles contiennent des grains entiers,  des noix et des fruits séchés

-Préférer les céréales complètes

-Ajoutez des noix et des graines à vos salades ou yogourts

Les aliments végétaux riches en Fer

En tête : des herbes /épices comme le thym et le cumin, et les algues ( dulse, kombu, spiruline) . Puis la levure de bière, le cacao, les graines  (sésame, pavot, lin….) , le germe de blé, l’amarante, le quinoa, les céréales complètes, le persil,  les légumineuses (soja, lentilles, haricots ), certains fruits séchés (abricots), l’ortie,  les oléagineux….

aliments riches en fer

Le mythe des épinards

Popeye vous a menti… les épinards ne sont pas si riches en fer. Avec 2,7mg de fer pour 100g, c’est pas mal, mais c’est 2 fois moins que le tofu (5,4mg/100g) et trois fois moins que les lentilles (8,0mg/100g). D’où vient cette fausse idée alors ? La faute au biochimiste allemand E. von Wolf, qui a oublié une virgule dans ses notes en 1870, et écrit 27 mg au lieu de 2,7…c’est ballot !

 

Les avantages du fer végétal sur la santé

Le fer non héminique végétal permet une diminution du risque de diabète de type 2 3. Pendant que le fer héminique issu de la viande rouge est corrélé avec une augmentation du risque du cancer du colon4

Mais il faut garder en tête que les adolescents et les femmes, particulièrement les femmes enceintes doivent chouchouter leur niveau de fer. Quant à la supplémentation, attention : l’excès de fer est aussi nuisible que sa carence ! En cas de doute, le mieux est d’en parler à son médecin et de procéder à un bilan sanguin.

Pour finir, une petite vidéo parce que « le dire, c’est bien, mais le faire, c’est mieux  » … 😆   http://www.ina.fr/video/I05057828

Sources:

[1]Position of the American Dietetic Association and Dietitians of Canada: Vegetarian diets  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10479197

[2] Dietary Reference Intakes for Vitamin A, Vitamin K, Arsenic, Boron, Chromium, Copper, Iodine, Iron, Manganese, Molybdenum, Nickel, Silicon, Panel on Micronutrie, Institute of Medicine – 2001

[3] Dietary iron intake, body iron stores, and the risk of type 2 diabetes: a systematic review and meta-analysis, BMC Med – 2012

[4] Heme iron from meat and risk of colorectal cancer: a meta-analysis and a review of the mechanisms involved, Cancer Prev Res (Phila) – 2011

 

Témoignage d'une adepte de juicing et de nos Jus de la Box detox Pre-Minceur

Entrevue avec Annabelle, une initiée du Juicing

Rencontre avec la gracieuse et créative Annabelle, devenue une inconditionnelle de nos cures de Jus de la Box Detox Pré-Minceur.  C’est un plaisir de l’aider à garder la pêche !

 Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Annabelle d’Huart, artiste plasticienne. J’aime la sculpture, le dessin, la photographie. Je pratique aussi beaucoup d’activité physique : aquabike, marche, natation, et ski que j’adore. Rester en forme est capital pour toutes mes activités.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de tester des cures detox de Jus Veggie Power Box ?

La nécessité ! Je me sentais intoxiquée par tout, la pollution, la prise de trop de féculents. La sortie de l’hiver était difficile, et je n’avais plus d’énergie, je me sentais à la traîne. Or j’allais bientôt commencer une expo très importante pour moi, donc ce n’était pas du tout le bon timing pour prendre quelques jours de vacances. Il fallait que d’une manière ou d’une autre, je me régénère. Il est vrai que j’aime beaucoup les jus et la fluidité. Donc je me suis lancée dans une cure de plusieurs jours de juicing.

Quels bienfaits avez-vous ressentis ?

Le 1er jour, j’avais des maux de têtes, je sentais que ça travaillait et que les toxines sortaient. Dès le 2ème jour, j’ai ressenti une énergie incroyable. Le 3ème jour, je me sentais allégée et nettoyée en profondeur. J’ai réalisé et senti que tout cela n’était pas juste des mots (rires) ! Et j’ai compris  que la digestion prenait beaucoup d’énergie. En dehors de ça, j’ai très bien dormi aussi, et je n’avais pas faim.

Qu’est-ce que vous avez apprécié dans nos jus ?

La diversité ! Sur 3 jours, on a 18 jus au total différents, donc il n’y a pas de monotonie. Et l’équipe a su aussi me proposer des jus sur-mesure car j’ai le foie délicat.

Quelles sont vos habitudes alimentaires ?

J’aime beaucoup la cuisine italienne, en particulier les pastas, humm ! Sinon, je privilégie la viande maigre et les légumes. Et de manière générale, je mange légèrement. Je cuisine beaucoup de chez moi, car je termine souvent avec une crise de foie quand je rentre d’un restaurant à Paris. …

Quand/A quelle fréquence faites-vous des cures de Jus ?

A chaque fois que j’ai besoin d’être en forme. Je fais régulièrement des cures de 3 jours, en les adaptant à mon rythme de vie. Comme je ne vis pas seule, je bois les jus la journée, mais le soir, je fais un dîner léger : une soupe de légumes  (par ex. asperge, courgette, basilic) , des pâtes de temps en temps, des fruits, mais j’évite le fromage.

Pour terminer, avez-vous d’autres petites astuces ou conseils pour rester en forme ?

Je recommande le jeûne  (même une seule journée). D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si les religions l’ordonnent. Quand on est barbouillé ou fatigué, il vaut mieux ne pas manger.

Sinon, un bon encas à toujours avoir dans sa poche : des amandes, des noisettes ou des fèves de cacao. Enfin, je crois vraiment aux bienfaits d’une alimentation liquide de temps en temps. Le matin, je bois toujours du pamplemousse pressé sur les conseils d’une nutritionniste rencontrée il y a plusieurs années. Elle m’a aussi recommandé de faire des monodiètes de 48h en préparant et ne buvant qu’un bouillon à base de thym, poireau et tomate, et en mangeant les légumes du bouillon le soir. Mais avec les cures de jus de Veggie Power Box , pas besoin de faire la cuisine ou de suivre une recette, tout est pensé et préparé pour nous, c’est pratique ! 😉

Cliente inconditionnelle du Juicing et de nos jus detox

témoignage d'une cliente de nos box repas equilibre minceur

Témoignage de Manuella, cliente de nos Box Repas Equilibre Minceur

Rencontre avec Manuella,  qui a vécu une expérience top avec nos Box Repas. Ça nous fait chaud au cœur de l’avoir aidée à préparer son Bikini Body !

 

Peux-tu te présenter ?

Manuella,  34 ans. Je mange principalement végétalien, et ce depuis 2-3 années maintenant. Ça s’est fait assez naturellement : je n’ai tout simplement plus eu envie d’acheter et de manger de la viande, de boire du lait de vache, etc… En parallèle, lors de différents voyages, j’ai  découvert la cuisine végétarienne et combien elle pouvait être carrément délicieuse et  variée ! Il m’arrive encore quelques fois de manger des crustacés ou du poisson (encore plus rarement).

Parfois je craque pour de la junk food (l’hiver ou quand je suis fatiguée), mais je sais pertinemment que j’apprécie 100 fois plus un bon plat à base de produits frais, plein de couleurs et de saveurs, à des gâteaux industriels gavés de sucres (et d’autres éléments chimiques aux noms imprononçables)!!!

Le sport a toujours fait partie de mon quotidien : la danse classique quand j’étais enfant, puis le volleyball, ainsi que le kickboxing et le pilates. Aujourd’hui, je suis accro au running, musculation/fitness… et je vais bientôt refaire un stage de surf en Californie.

Pourquoi as-tu suivi une cure Veggie Power Box ?

Les 3 raisons principales qui m’ont données envie de suivre la cure sont les suivantes :

– perdre du poids (en me régalant! Je sais que je ne serai pas tentée de manger de mauvaises choses si j’ai à disposition de bons petits plats),

– envie de manger des plats variés végétariens, frais, afin de ne manquer d’aucun nutriment essentiel ou vitamines. Pour être en pleine forme!

– j’ai une vie très rythmée qui ne me permet pas toujours de cuisiner. Le côté pratique des journées complètes de plats et jus m’a tout de suite séduite.

Comment as-tu connu Veggie Power Box ?

Grâce au plus célèbre des moteurs de recherche sur lequel j’ai tapé :  » livraison plats minceur végétariens  »

Qu’est-ce qui t’a séduit dans notre offre qui t’a donné envie de nous essayer ?

TOUT! Sérieusement, j’étais tellement contente de découvrir votre site et votre offre : entre le principe, les conseils donnés, les formules (les box detox et les box repas minceur), les menus… et les photos des plats!!! Mamma mia! Tout ce que je recherchais!

A l’issue de ta première semaine de cure, comment te sens-tu ?

Je me sens (enfin, je suis), clairement plus à l’aise dans mes habits, une très agréable impression d’avoir dégonflé. Je vois que ma silhouette est plus fine (mesures prises à l’appui) avec moins de poignées d’amour, par exemple. J’ai perdu pile 2kg 🙂 Donc je suis hyper contente!! Pas de sentiment de faim, donc pas besoin de modifier les portions.

Encore une fois un grand merci, pour le concept et les plats : tout est délicieux !C’est vraiment un plaisir pour moi de manger tous ces repas 🙂

Ta deuxième semaine s’est terminée, comment ça va ?

Tout continue à bien se passer. Je me régale toujours autant, appréciant autant les plats salés,  que les petits déjeuners mais aussi les jus.  Je me sens toujours aussi bien et je suis de plus en plus confortable dans mes habits (je flotte même un peu dans certains et j’ai pu remettre des robes dans lesquelles j’étais un peu à l’étroit).

Et surtout, je suis très fière d’avoir couru mon 1er semi-marathon à la fin de la semaine ! Je suis très satisfaite de mon temps : je m’étais fixée  pour objectif de courir les 21,5km en moins de 2h et j’ai réussi!! En pleine forme et sans trop peiner. Il faut dire que je m’étais entraînée régulièrement pendant 3 mois. J’ai complété les box avec une banane et une poignée de fruits secs et d’amandes les jours où je courais. Et j’ai bu beaucoup d’eau. Pas grand chose donc, les repas et jus m’apportant assez d’énergie pour me dépasser .

Qu’as-tu pensé des fiches conseils ?

J’ai lu avec attention les fiches conseils (découvrant que pour une meilleure digestion, il était conseillé de manger les fruits crus en début de repas, au lieu de les réserver pour le dessert) et les ai appliqués aussi rigoureusement que possible. Elles sont claires et complètes. Un gros bonus pour nous guider.

 Est-ce que nous avons su nous adapter à tes besoins et préférences alimentaires?

Un des grands avantages de Veggie Power Box est le souci de l’équipe de satisfaire ses clients! J’adore sentir que ma cure est personnalisée, par exemple, j’ai demandé des féculents dans tous mes breakfast bowls comme je fais beaucoup de sport . On me demande constamment si tout se passe bien et si j’ai des remarques, et je trouve ça très appréciable. Même si j’ai très peu de remarque car tout se passe très bien. Je suis ravie de découvrir ce que je mange tous les jours, tout est délicieux et visuellement très attractif!

Qu’est-ce qui serait à améliorer pour une meilleure expérience Veggie Power Box ?

Je ne vois pas! Pour moi, le concept et sa réalisation sont parfaits. La seule chose dont je rêverais, serait d’être dans la zone de livraison. Mais au final, nous avons trouvé un très bon arrangement pour que je puisse venir chercher mes box (merci à la flexibilité de l’équipe, d’ailleurs).

Es-tu prête à recommander quelque chose chez nous dans le futur ?

C’est sûr! Beaucoup de personnes ont remarqué que j’ai  « dégonflé » (j’ai perdu 4 kilos depuis le début de ma cure, soit en 1,5 mois). Ensuite je suis partie 3 semaines en Asie et au retour, j’avais encore perdu 500gr ! On m’a aussi demandé ce que j’ai fait pour avoir une plus belle peau et aussi une si bonne mine! Je partage mon secret avec grand plaisir 🙂

As-tu déjà fait d’autres cures de ce type ?

J’avais déjà essayé une cure hyperprotéinée (plats tout prêts) que je n’avais pas réussie à finir (du temps où je mangeais encore de la viande.) Parce que ce n’était pas bon et que je mourrais de faim !

 

 

Bien-être et méditation avec Taeko

Taeko, maître Reiki et Coach de Méditation

Rencontre avec Taeko, dont le sourire lumineux et la zénitude nous ont enveloppés de douceur et de bien-être pendant cette interview.

– Qui es-tu en quelques mots ?
Une Japonaise vivant à Paris depuis 7 ans après avoir vécu en Chine (Shanghai) et au Royaume-Uni (Brighton).

Je suis maître Reiki & coach de méditation ( j’ai suivi le Reiki master programme avec « The International Center for Reiki Training » aux Etats-Unis et passé 6 mois de formation à l’enseignement du Reiki avec Maître Mayumi IKEDA à Paris). Je suis par ailleurs co-fondatrice de la communauté “ZAZENJOY”. C’est une communauté internationale dédiée à un style de vie soucieux de son bien-être et impliquant des pratiques diverses (ex: Yoga, pilate, cuisine végétarienne, reiki, méditation, cosmétique respectueuse de l’environnement et des animaux, …). Elle réunit amateurs et experts du bien-être de plusieurs nationalités. Je parle moi-même Anglais, Mandarin, Japonais et Français, et j’adore pouvoir échanger avec des personnes de tout bord sur des conseils pour se sentir mieux au quotidien.

– D’où vient le nom Zazenjoy ?

C’est la combinaison de:

– Zazen (座禅 en japonais)qui est une posture de méditation ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Zazen)

– Enjoy qui correspond à un mode de vie positif où l’on prend du plaisir

D’autre part, selon un spécialist Fong-Shui, le son “ZAZENJOY” reflète la forme parfaite de “la vie vitale”. Pas mal pour un nom, non? 🙂

– Quelle a été la genèse de ce projet ?

En marge de mon travail très exigeant dans la finance, je pratique le Reiki et le Yoga depuis 3 ans. Lors de ces activités « bien-être », j’ai réalisé que de plus en plus de personnes ont  besoin d’équilibrer leur vie et de développer leur conscience (“mindfulness” en anglais) en raison du stress que nous impose notre société. D’autre part, je me suis rendue compte que nombre de mes amis qui étaient des professionnels du bien-être avaient parfois des difficultés à trouver des élèves ou clients. C’est pour cela qu’avec mon mari, nous avons décidé de créer un pont entre tout ce petit monde ! Notre but ultime, aider les gens à être mieux dans leur tête et mieux dans leur corps, en révélant leur coté « Zen »  !

– Citation ou Mantra qui te guide?

« Be the change you want to see in this world »: My favorite from Ghandi

– Si tu pouvais changer le monde avec une baguette magique, quel serait ton 1er choix ?

Que tous les humains se respectent mutuellement. Nous arrêterions toutes les guerres dans le monde entier.

– Au saut du lit, tu …

J’envoie le “Reiki Master Symbol” pour me protéger avec l’énergie vitale. Et puis étirements, 100 push-ups, 100 abdos, 100 squats. Je le fais tous les jours.

– Ce qui t’inspires au quotidien..

Méditation,  chaque jour, au moins 10 minutes.

– Pour te relaxer, tu…

…danses ! (J’ai pratiqué le ballet classique pendant 10 ans). Ou bien je fais du Yoga Asthanga

– Pour avoir la pêche, tu…

…prends un bain au moins 15 minutes, ou je fais du sport.

– Tu adores cuisiner quelle recette ?

Je suis flexitarienne, c’est à dire que je suis végétarienne sauf lors d’occasions spéciales telles que les réunions de famille, ou repas entre amis. Je consulte souvent le blog de David Lebovitz (http://www.davidlebovitzcom) pour m’inspirer, ou bien Deliciously Ella (http://deliciouslyella.com) pour des recettes végétariennes.

– Pourquoi es-tu devenue flexitarienne ?

Un jour une amie m’a parlé de ce TEDx Talks avec Melanie Joy : https://www.youtube.com/watch?v=o0VrZPBskpg . Cela m’a tellement choqué. Du coup j’ai arrêté de manger de la viande pour protéger des animaux. Parfois j’ai honte d’être humain car on est tellement égoïste…

– Un péché mignon…

Les chips, définitivement ! Mais je me permets d’en manger seulement le weekend pour ma santé.

– Un ingrédient que tu adores et que tu mets partout

Gingembre, surtout en hiver.  Yep, je suis une asiatique:)

Je fais souvent le « Fresh Ginger Syrup  » de David Lebovitz. Tout le monde craque pour ce sirop magique !

http://www.davidlebovitz.com/2013/09/fresh-ginger-syrup-recipe/

– As-tu des conseils nutrition naturelle à donner ?

Craquez pour les Fruits secs !  Ils nous permettent d’éviter des choses trop sucrées (et souvent grasses) car ils sont naturellement très sucrés. En plus, chaque fruit sec possède des bienfaits spécifiques. (vitamines, magnésium, fibres, etc… )

– Ton secret beauté avant le printemps

Très simple: Sourire. Danser. Se faire des masques au miel.

– Les lieux où on est sûr de te rencontrer à Paris

Studio bleu dans le 9ème. Comme je suis une grande amatrice de danse et yoga, j’y vais tous les weekends ! No Danse/Yoga, No Life….

 

Retrouvez Taeko sur :

Taeko, amoureuse des animaux , de la nature et du yoga

 

Marc qui montre qu'être flexitarien heureux est le choix conscient d’un mode de vie respectueux et sain sur la durée

Marc, Flexitarien Heureux

Rencontre avec Marc qui montre qu’être flexitarien, c’est le choix conscient d’un mode de vie sur la durée, et une vraie philosophie de vie. On en ressort mieux dans son corps et dans sa tête. A Veggie Power Box, on ne pouvait que se sentir proche de lui 🙂
 
– Qui êtes-vous en quelques mots ?
Marc, 52 ans, je suis responsable d’une agence de voyages d’aventure qui organise des séjours au plus près de la nature et des différentes cultures. J’ai toujours été un amoureux du soleil, de la mer, de la nature, j’aime les activités de plein-air. D’ailleurs je quitte bientôt Paris pour aller vivre à côté de Marseille.
– Quelles étaient vos habitudes alimentaire  il y a encore 1 an et demi ?
J’étais de base un épicurien, qui mange très rarement de la Junk Food et apprécie les produits de bonne qualité. Je mangeais de tout, tout simplement. Et j’avais l’habitude de cuisiner. Je n’avais aucun problème de santé et je faisais du sport de temps à autre. Je n’ai jamais suivi de régime pour perdre du poids, et il m’arrivait de faire des detox ou des jeûnes.
Quelles sont vos nouvelles habitudes alimentaires ?
Epicurien, je le suis toujours ! Mais j’ai décidé de devenir flexitarien. Chez moi, je suis même végétalien à 100%, i.e que je cuisine et mange uniquement des produits d’origine végétale. J’aime bien cuisiner végétalien pour faire découvrir cette cuisine à mes amis. J’ai aussi supprimé tous les produits transformés de l’agroalimentaire. Au restaurant, j’arrive souvent à suivre ce mode de vie alimentaire, ce n’est que chez les amis que parfois, je vais avoir moins le choix. Mais dans l’ensemble, je poursuis facilement mon nouveau régime alimentaire.
– Y a-t-il eu un déclic pour engager ce changement ?
En fait, c’est plutôt le fruit d’une réflexion intellectuelle qui s’est construite tout doucement. J’ai lu différents livres comme les Quatre Accords Toltèques de Miguel Ruiz ou des ouvrages de Pierre Rabhi, j’ai pris par exemple conscience des rouages de l’agrobusiness et ses conséquences néfastes,  alors que l’amour de la nature, de la vie, de l’homme sont des valeurs importantes pour moi.
  Je ne voulais plus cautionner l’agroalimentaire, ni les abattoirs et le système d’élevage qui est devenu une industrie. Je suis pour une agriculture raisonnée, de proximité. C’est pourquoi je privilégie des circuits courts comme les Amap, ou la Ruche qui dit oui. Aujourd’hui, je ne mange pratiquement plus de viande car le système de traitement des animaux ne me convient pas. Je mange aussi très rarement du poisson car beaucoup proviennent de l’élevage, ou sont impactés par la pollution. Et financièrement, cela revient cher et nécessite de bien se renseigner pour choisir une viande ou un poisson de très bonne qualité dont on connait l’origine, le producteur, etc.., donc mes nouvelles habitudes font du bien à mon portefeuille 🙂
– Quand avez-vous effectué ce changement alimentaire et comment vous sentez-vous depuis ?
J’ai démarré l’année 2015 avec de nouvelles résolutions, donc j’ai commencé en Janvier par une cure detox de 10 jours. Puis j’ai enchaîné sur un mode de vie plus végétalien. En 4 mois, j’ai perdu 12 kilos (un an plus tard, j’en ai repris seulement 2 ). J’ai plus d’énergie (d’ailleurs, je fais plus de sports variés, maintenant j’intègre du cardio et du gainage), je me sens moins stressé et anxieux, je suis plus positif, tout va de pair en fait ! En gros, j’ai un style de vie qui correspond à ma philosophie, donc je suis en accord avec moi-même. Mon entourage a bien entendu vu ses changements en moi et m’a demandé ce qui se passait ?? (rires…), donc c’est l’occasion d’échanger, d’expliquer, et d’ouvrir les consciences. D’ailleurs, certains ont même ainsi changé leur manière de penser et consommer. Je ne suis pas donneur de leçons ou même de conseils. En revanche, j’aime dialoguer et je suis ouvert à faire découvrir mon mode de vie. Après, à chacun de tester, et j’espère que tous ressentiront les mêmes bienfaits que moi 🙂